Asia, mon Asia,

Me « reprendre » ? Quatre mois de « relation » ? La vie de « couple » ? Mais Asia, tu tiendrais donc à moi ? Si je devais baiser avec une autre meuf à chaque envie de sentir que je compte pour toi, ça va en effet être compliqué.

Je te trompe ? Je ne pense pas. Mes sentiments ne t’ont jamais trompée. Je te l’ai écrit par mail, oui, pose-toi peut-être la question pourquoi j’en arrive là. Quasiment aucune nouvelle de toi depuis un mois, tu te barres faire la bonzesse en Bretagne, où tu ne captes rien, pas de fibre, pas de 3G, pas de réseau, pas de moi, et j’apprends de mon meilleur pote à qui tu t’es jurée de ne plus adresser la parole que tu t’es rasée la boule (toi qui l’a à zéro et moi qui les ai) !

Quelles excuses tu veux ? Quels comptes dois-je rendre ? Nous étions en couple alors ? Tu ne me l’as jamais fait ressentir. Je me trouvais con avant tu sais, j’attendais une meuf qui était déjà bien loin de moi.

On dit que les femmes savent lire entre les lignes mais que dalle, je me suis dévoilé dans le dernier mail, j’ai joué franc-jeu, c’était une invitation à revenir vers moi, à te dire que je t’acceptais comme tu es, et toi tu ne m’acceptes pas tout court : en fuyant Hibook, en ne voulant pas passer tes week-ends à l’appart et en m’ignorant quand tu vas mal.

Je ne sais plus quoi te dire, Asia Santana, ta réponse vient juste confirmer que tu n’es pas prête à accepter un homme dans ta vie. Pour ma part, je suis prêt, et l’invitation à venir chez moi tient toujours. J’ai mis mon orgueil de côté, à toi de voir maintenant ce qui est le plus important, ta fierté ou moi ?

Alex

Tweet about this on TwitterShare on Facebook
remonter la correspondance
poursuivre la correspondance

7 réflexions sur « Alors tu m’aimes ? »

  1. Asia, si vous ne voulez pas en acheter en kiosque, je veux bien vous prêter ma collection de « Causette », mais par pitié, ne lisez pas ce mail, n’y répondez pas et fuyez, vivez, aimez… ailleurs, un autre, d’autres… ;-)

    1. Entre Asia qui n’en fait qu’à sa tête et communique quand ça lui chante en espérant que son mec d’à peine 4 mois la comprenne, et Alexandre qui joue le paauvre mâle blessé et bien mufle quand il dit « je t’ai trompée mais je l’avoue, regarde comme c’est courageux de ma part, tu devrais être folle de moi », pas facile de choisir son camp ! Mais est-ce bien l’important ? Chacun a ses raisons, non ? Il y a quelques mois Thérèse et Étienne s’envoyaient comme ça à la figure l’un de l’autre les responsabilités de leurs propres contradictions, de leurs propres errances… j’espère qu’il y a plus d’espoir pour Asia et Alex.

  2. ah! ah! ah! déstabilisée??? non, agacée est bien plus juste, quoique d’autres adjectifs iraient tout aussi bien mais je ne veux pas jouer la surenchère… C’est le côté « je t’ai trompée et je me la ramène » qui ne passe pas… J’ai du mal à y lire une déclaration d’amour ! Mais si Asia lit mon commentaire, c’est qu’elle aura lu le message, alors…
    Allez, gageons que c’est une grande fille : elle seule saura ce qu’elle a à faire de tout ça ! Quant à moi, quoiqu’il advienne, je reste lectrice attentive et spectatrice de ces tranches de vie !

  3. Alex n’a pas pas l’air d’être un mâle blessé, mais plus un homme qui se rend compte qu’il a besoin de quelqu’un, d’Asia précisément !

Les commentaires sont fermés.