Vous entrez dans la constellation d’Adrien.

C’est un espace fait de correspondances : mails échangés, relations tissées, intrigues imbriquées.

Adrien est le centre de gravité. De lui, vous ne lirez rien – mais vous chercherez à le deviner à travers les mails de ses correspondants. En lisant les messages qu’ils s’échangent ou adressent à Adrien, peu à peu, vous verrez émerger les portraits, les histoires communes.

L’univers vous semblera familier : vous y reconnaîtrez des lieux, des événements, des émotions. Vous penserez peut-être avoir déjà croisé, dans l’escalier ou au supermarché, ces personnages qui échappent au réel. Vous lirez leurs aventures ordinaires ou étonnantes, incandescentes ou étiolées, alambiquées ou semblant n’aboutir à rien jusqu’à ce que vous ne réalisiez qu’elles contenaient en germe des histoires entières.

Parfois, vous vous perdrez.

Partout, de petits cailloux, résumés, indices, trésors cachés vous aideront à retrouver votre chemin. Mais ils peuvent aussi vous conduire sur des voies insoupçonnées et changer vos perceptions.

Peut-être enfin prendrez-vous part à la construction de cet univers. Auteur d’un personnage, vous transformerez la constellation à travers sa voix personnelle.

Avant de vous lancer, vous repérerez quelques balises sur le plan de la constellation. Lorsque vous serez prêts, il ne vous restera qu’à larguer les amarres depuis le premier mail ou naviguer dans les échanges les plus récents.

Plateforme collaborative, espace d’expérimentation, univers en expansion perpétuelle, la constellation n’est dirigée que par deux objectifs : le plaisir de lire, le plaisir d’écrire.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook