Salut Baptiste,

C’est drôle, on en parlait l’autre jour et justement, mon ex d’un coup refait surface, il demande à me revoir et quand je lui dis que c’est impossible il se met dans une colère noire, il déverse un flot de rage infini et termine en s’aplatissant, il se trouve pathétique mais voilà, ça fait des mois qu’il essaie de recoller les morceaux avec sa femme et de faire semblant, il s’obstine à jouer le jeu, à se préoccuper des enfants, il essaie de rentrer tôt du boulot et de s’investir dans la vie de famille, mais finalement je le hante et il a besoin de moi, besoin de me voir, il est prêt à envisager de prendre des décisions que jamais, jamais il n’avait envisagées avant. Il jure que toutes les belles phrases qu’il a dites par le passé et qui m’avaient fait si mal parce qu’elles semblaient si réelles, si prometteuses, alors qu’en fait elles n’ont abouti à rien, il jure que c’était vrai, qu’il faut le comprendre, il ne peut pas s’arracher comme ça d’une vie bien rangée dans laquelle il a mis des années à se couler, maintenant sa femme le rend fou et il ne sait pas ce qu’il ressent réellement pour les enfants. Il dit que je lui échappe et que cette idée lui est insupportable, il n’a même pas la décence de prétendre que tout ça n’a rien à voir avec sa jalousie et que c’est l’amour seul qui lui commande de me retrouver.

Moi évidemment, cet appel m’a fait l’effet d’une douche froide. Voilà qu’il me ramène dans cet espace-temps inquiétant où il avait sur moi une emprise maladive, et je me rends compte que cette emprise a considérablement diminué et que je craignais de replonger dans un état qui n’existe plus en moi sous aucune forme, parce que je suis finalement passé à autre chose. Tu vois, j’étais presque embêté pour lui, sans doute un peu distant au téléphone et d’ailleurs il me l’a reproché, pourtant c’était une indifférence sincère, je ne me reconnaissais plus dans tout ce blabla passionnel. Si encore il avait appelé plus tôt, je dirais il y a six mois, peut-être que j’aurais accouru pour le retrouver.

En définitive, je persiste à penser que le désir est avant tout une question de timing et de disponibilité. La question que je me pose, c’est de savoir si tu es vraiment disposé à repartir dans une aventure avec une fille qui n’a pas l’air de correspondre à tes attentes.

Bises,

Antoine

Tweet about this on TwitterShare on Facebook
remonter la correspondance
poursuivre la correspondance