Après leur rencontre (It was nice to meet you, Sir.), Adrien se met à organiser la vie d’Asia, au risque de dévoiler un peu la sienne. Il la fait embaucher dans l’entreprise de numérisation de son ami Alexandre Hayashi (Un double merci) et la met en relation avec Antoine qui l’héberge provisoirement (14, rue de la Corderie). Parti à Bordeaux, Antoine enjoint la jeune femme à la méfiance envers son frère Martin, qui vit aussi dans l’appartement, (Concernant Martin) mais Asia ne s’en montre pas effrayée (En direct de la rue de la Corderie). Tandis que la locataire découvre les feuilles du roman de son hôte (Cher revenant des glaces), l’hôte découvre les effeuillages en boîte de nuit de sa locataire (Putes). D’abord choqué, il en avertit Adrien : la gentillesse d’Asia (J’écris depuis ton lit) adoucit bientôt son jugement (Passe-passe).

Loin de chez lui, Antoine dépérit : il est déçu par Marc, par Bordeaux et par la librairie qui le faisaient tant fantasmer (23 ans et une semaine). Il vit mal d’être confronté à la famille d’Adrien (Nymphes). Il a repris contact avec son ancien amant et apprend que celui-ci a une nouvelle maîtresse, Armance (Jalousies) : ironie du sort, c’est une amie qu’Antoine avait tenté de manipuler pour nuire à Adrien ! Adrien ignore ce secret, qu’Antoine a confié à Marc (Armance). Quant à ses propres amours, le jeune homme tâche de les réserver aux filles (Retour des étoiles solitaires), et notamment à la fille de sa logeuse, Chloé Beaucoeur (Chloé). Ses désirs masculins le taraudent pourtant, qu’il s’agisse d’Adrien ou d’Étienne, dont il a fait la connaissance (Serpent à sonnettes).

C’est bien sûr Adrien qui a orchestré cette rencontre, par l’intermédiaire d’un mystérieux colis (Entre !). La marginalité d’Étienne (Autarcie) et la susceptibilité d’Antoine (Synthèse) font un cocktail explosif : la rencontre tourne à l’affrontement (Rapports de force). D’autant qu’Antoine n’a pas supporté la présence de Thérèse à leur rendez-vous (Analyse) !

Thérèse a en effet rejoint en urgence son amant bordelais pour remettre d’aplomb leur relation (L’armée), après avoir compris qu’Étienne n’était pas Adrien (Étienne). C’est qu’à force de doutes sur ce que le véritable Adrien avait laissé percevoir de lui (Devinettes) et surtout ce qu’il semblait savoir d’elle et de son passé (Souvenir), la jeune femme avait enfin accepté de le rencontrer (Portail)… pour s’enfuir aussitôt, surprise de se trouver nez à nez avec son ami d’enfance auquel un grand secret la lie (Toi). Bientôt pourtant, Thérèse doute de ce qu’elle a vu (Vous). A Bordeaux, elle croit finalement reconnaître en Marc son véritable ami d’enfance (Nom).

L’été s’achève enfin. Asia quitte l’appartement d’Antoine et démarre son nouveau poste (Youpi, c’est la rentrée) ; Antoine rentre à Paris (Fermer la parenthèse), Thérèse aussi. Le premier y retrouve les bras et le lit d’Adrien (4 nuits et un soir), la seconde, sa fascination craintive pour les mots (Concrète). Quant à Armance, ébranlée par l’épais mystère d’Adrien, elle rompt définitivement avec lui (Adieu).

saison précédentesaison suivante

Tweet about this on TwitterShare on Facebook