Salut Antoine,

je te rassure tout de suite, tu n’as rien dit ou fait de mal et si tu m’as trouvé un peu froid samedi, je m’en excuse. Ce n’était pas du tout contre toi, ni contre personne du magasin. J’avais la tête ailleurs, c’est tout.

Je suis désolé que ça t’ait inquiété et que tu aies cru que j’avais une dent contre toi,  alors que pas du tout. L’incident du réveillon a été digéré à l’instant où tu m’as dit de quoi il s’agissait. Il n’y a pas mort d’homme alors aucune raison d’en faire une maladie ! Tant que ça reste entre nous.

Pour le reste, je ne sais pas si je te comprends mais j’ai l’impression, en te lisant, que ça ne va pas fort. Je me trompe ou il y a un problème avec ton copain ? Si c’est le cas, tu peux évidemment m’en parler mais je ne sais pas si je suis le mieux placé pour ça. Je ne suis pas très calé en histoire d’amour parce que je débute un peu dans le domaine. Attention, je ne dis pas que je n’ai jamais été amoureux mais ça n’a jamais vraiment duré et pour tout te dire, ça n’a jamais été très loin. Même avec ma dernière copine avec qui ça a duré quand même dix mois, on n’a pas dépassé le stade du baiser !

Super ! Je suis carrément en train de te dire que je suis puceau ! Tu vois, chacun ses petites confidences et ça aussi, ce serait bien que ça reste entre nous. Pour en revenir à ton copain, je ne te sens pas très optimiste sur l’avenir de votre histoire. Les fleurs pourrissent, c’est vrai, mais il y a des solutions : une petite bouture, dans un bon terreau avec un peu d’engrais et l’histoire repart, non ?

Je t’avoue que je m’y connais encore moins en jardinage qu’en amour alors je m’avance peut-être un peu. Si ça se trouve, il n’y a rien à faire et au bout d’un moment, on est obligé de changer carrément les fleurs et d’en reprendre des toute fraîches !

Pour aller prendre un verre ensemble cette semaine, je ne suis dispo que mardi ou jeudi après les cours mais il faudra que je trouve une excuse à raconter à mes parents. On se tient au courant.

À plus,

Baptiste.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook
remonter la correspondance
poursuivre la correspondance